Écoute active : astuces pour mieux vous exprimer

Écoute active

Publié le : 29 avril 20225 mins de lecture

Les êtres humains ont besoin de communiquer entre eux, d’échanger des informations de temps à autre. D’une manière générale, la communication doit se faire dans les deux sens : l’un s’exprime et l’autre écoute. Il peut néanmoins arriver des cas où elle n’est pas réalisée comme il se doit et se transforme en échec. Pour éviter cela, il existe de nombreuses techniques de communication pouvant être adoptées au quotidien comme l’écoute active.

Les principes de base de l’écoute active

L’écoute active se définit comme étant l’ensemble des techniques de communication visant à verbaliser les diverses émotions que l’interlocuteur souhaite exprimer. En d’autres termes, elle consiste à savoir écouter ce qu’autrui a à affirmer. Connue également sous l’appellation écoute bienveillante, cette méthode a été développée par un psychologue d’origine Américaine nommé Carl Rogers. Elle est basée sur la concentration sur chaque détail contenu dans le message émis par l’interlocuteur. L’écoute active a comme principal objectif de décoder les propos de la personne avec qui vous discutez, sans pour porter aucun jugement. Il est à savoir que cette technique de communication est surtout utilisée en psychologie comme dans le secteur commercial c’est-à-dire lors d’une négociation quelconque. Pour réussir l’écoute bienveillante, il est nécessaire de maîtriser des techniques spécifiques comme le closing, présenté sur ce site.

La mise en pratique de l’écoute active

La mise en œuvre de cette technique de communication doit commencer par l’adoption d’un bon sens de l’écoute et d’une certaine concentration. Il ne faudrait en aucun cas juger votre interlocuteur lorsqu’il s’exprime. Il vous suffit juste de bien vous focaliser sur ce qu’il dit. En outre, l’accord d’attention est primordial en matière d’écoute active. Si vous discutez dans une pièce spécifique, veillez à ce que rien ni personne ne vous dérange. Vous pourrez par exemple fermer la porte et éteindre votre téléphone pendant un certain temps. De plus, pensez à adopter un bon langage corporel lors de votre discussion avec autrui. Il est impératif qu’il comprenne, à travers vos gestes et vos postures, que vous l’écoutez vraiment. D’un autre côté, il faudrait autant que possible éviter d’interrompre l’interlocuteur lorsqu’il parle. Une personne qui pratique l’écoute active doit écouter pour comprendre et non pour répondre. Il est nécessaire d’attendre une pause pour émettre une réponse à ses affirmations ou pour poser quelconques questions. Lorsqu’il aura fini de dire ce qu’il a à exprimer, pensez à résumer ce que vous avez entendu. Cela est une façon de montrer à la personne que vous l’avez très bien comprise. Bien évidemment, les questions seront les bienvenues à ce moment-là. Il est à savoir que pour maîtriser parfaitement le sujet, il y a des cours sur l’écoute active que vous pourrez suivre.

Les bonnes raisons pour lesquelles pratiquer une écoute active

Cette méthode de communication permet à l’interlocuteur d’être bien écouté et donc d’exprimer facilement ses pensées et ses émotions. Aussi, en pratiquant l’écoute active carl rogers, vous pourrez communiquer efficacement avec autrui. En effet, en écoutent attentivement la personne avec qui vous discutez, vous saurez réellement ce qu’il souhaite vous faire part. De cette manière, vous pourrez vous exprimer à votre tour, en vous basant sur les propos qu’il affirme. Il s’agit dans ce cas d’une façon d’instaurer une certaine confiance entre vous et l’individu avec qui vous parlez. La pratique de l’écoute active est également un moyen d’améliorer toutes vos relations avec autrui. Pour les commerciaux, il s’agit d’une clé de succès d’une négociation commerciale. En effet, lorsque le vendeur sait écouter son prospect, ce dernier lui fera facilement confiance. Ainsi, l’écoute active pourrait être un élément déclenchant une décision d’achat du client potentiel. En matière de psychologie, cette technique permet au patient d’exprimer ce qu’il ressent réellement au fond de lui.

En guise de conclusion, l’écoute active est un moyen d’améliorer sa communication avec autrui, voire même sa relation avec son interlocuteur. 

Plan du site