EDF OA solaire : guide pratique

EDF OA solaire

Publié le : 12 octobre 20225 mins de lecture

Le dispositif EDF OA ou Obligation d’achat solaire est une aide financière du gouvernement aux entreprises et aux particuliers. Ce dispositif a pour but de convaincre ces derniers d’opter pour la mise en place de panneaux solaires. La question est donc de savoir s’il faut faire le choix de l’autoconsommation via la vente totale ou excédentaire au groupe EDF. Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

Différences entre l’autoconsommation via la vente totale et le surplus !

Le système EDF OA a été mis en place pour inciter les consommateurs à opter pour les énergies renouvelables. C’est un système qui offre la possibilité de gagner en autonomie en matière d’énergie en vendant à EDF l’énergie non consommée. Vous avez le choix entre une autoconsommation totale ou partielle. A noter que le prix de vente reste fixe pendant 20 ans. Vous trouverez plus d’informations sur selectra.info.

  • L’autoconsommation en surplus dite partielle : Quelles sont les caractéristiques ?

Lorsque vous choisissez d’installer un kit solaire avec le dispositif edf oa solaire, le système électrique reste en place dans votre maison.

La maison reste connectée à l’appareil et l’utilisation du panneau solaire reste partielle. En cas de manque d’ensoleillement, la production électrique est utilisée.

L’avantage de cette option est qu’elle est plus pratique et plus économique. Avec ce dispositif, il est possible d’améliorer les performances des panneaux solaires. Avec la mise en place d’un système domotique, par exemple, le système devient plus rentable. Ce procédé est particulièrement adapté aux résidences principales.

  • Autoconsommation totale : Quels sont les critères à connaître ?

Un système de panneaux solaires en autoconsommation totale est le plus adapté aux habitations qui ont besoin de peu d’énergie électrique.

Il est choisi par de nombreux consommateurs depuis plusieurs années. Ils ont été attirés par le tarif de revente attractif proposé par EDF. Actuellement, le tarif de rachat n’est plus aussi intéressant. Il est désormais revu à la baisse tous les 3 mois.

Dispositif EDF OA : aperçu des tarifs !

Le montant du rachat de l’excédent ou de la totalité de l’énergie par EDF est établi par la Commission de régulation de l’énergie ou CRE. Le prix change selon que le choix de revente est partiel ou total. Il faut également savoir qu’une étude sur la puissance de pointe du réseau est réalisée avant que la commission ne puisse décider du tarif.

Dans tous les cas en matière d’oa solaire, le montant du rachat pour la vente totale est plus élevé que celui de la vente partielle. Il est important de savoir que le mécanisme de revente à guichet ouvert est disponible pour les installations dont la puissance ne dépasse pas 500 kWc. Au-delà, un appel d’offres est organisé.

Comment bénéficier du dispositif ?

L’installation d’un panneau solaire est un processus complexe et coûteux. Le rachat proposé par edf oa solaire permet d’amortir les coûts. Pour bénéficier de ce dispositif, vous devez répondre à quelques critères :

– Tout d’abord, assurez-vous que votre système est installé par une entreprise certifiée RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement pour en bénéficier,

– De plus, la puissance du dispositif ne doit pas dépasser 100 kWc pour en bénéficier,

– Sachez également que l’installation doit suivre une technique particulière. Votre panneau solaire doit être installé sur le toit pour être éligible au programme solaire OA.

En ce qui concerne la démarche administrative, une demande de rachat de raccordement au réseau doit être déposée auprès de l’EDF. Avec ce document, vous pouvez procéder à une demande de contrat d’achat de prime d’autoconsommation que vous pouvez déposer auprès d’Enedis. Différents documents tels que le permis d’urbanisme, le titre de propriété et le plan de masse du bâtiment sont nécessaires.

Plan du site